Preloader

Ce site internet utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation. En visitant notre site internet, vous acceptez l’utilisation de tous ces cookies en accord avec notre politique en matière de cookies.

Solutions solidaires circulaires ou multiniveaux pour financer travailler et consommer

Solutions solidaires circulaires ou multiniveaux pour financer travailler et consommer

Le crowdfunding (ou financement participatif) est un mécanisme qui a pour objectif de collecter les apports financiers d’un grand nombre de particuliers au moyen d’une plateforme Internet

L’objectif de cette collecte est le financement d’un projet. Ces projets peuvent concerner aussi bien l’immobilier, que l’art, ou encore l’agriculture, etc. Ce type de financement fait l’objet d’une réglementation spécifique depuis 2014 (Ordonnance du 30 mai 2014 n° 2014-559 et décret du 16 septembre 2014 n° 2014-1053).

Le plafond de collecte sur les plateformes de financement participatif est fixé à 2,5 millions d’euros.

Fonctionnement du financement participatif

L’investisseur commence par se connecter à l’une des plateformes de crowdfunding. Le rôle des plateformes consiste à sélectionner des projets selon un certain nombre de critères, mais, si elles certifient la véracité des informations fournies par l’instigateur du projet, elles ne garantissent pas son succès pour autant.

Ces plateformes prélèvent des commissions auprès des porteurs de projet.

Il existe plusieurs sortes de plateforme de crowdfunding :

  • Les plateformes de financement participatif par souscription de titres financiers émis par une société non cotée : en contrepartie de leurs apports, les épargnants reçoivent des titres de capital (ou de créance). Ces plateformes doivent être immatriculée à l’ORIAS (registre unique des intermédiaires financiers) en tant que conseiller en investissement participatif (CIP). Elles peuvent aussi opter pour un statut de prestataire en services d’investissement (PSI). En ce cas, elles doivent être agréées par l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). Leur régulation est de la responsabilité de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) et, dans certain cas, de celle de l’AMF et l’ACPR.
  • Les plateformes de dons ou de prêt avec ou sans intérêts : elles doivent être immatriculée à l’ORIAS en tant qu’intermédiaire en financement participatif (IFP).

Produits consommables/services

Il existe aussi des solutions pour consommer, profiter de services variés ou même travailler de manière différente.

Il est possible d’autofinancer une partie de votre consommation, de réaliser des économies et même d’augmenter votre pouvoir d’achat grâce à des organisations de type coopératives ou des sociétés qui peuvent fonctionner selon des schémas plus circulaires ou multiniveaux (mlm).

Vous trouverez dans cette rubrique une liste qui évoluera avec le temps de différents acteurs.

Green Kit
Le rôle de GreenKit ?

Faire de la consommation responsable une norme en la rendant plus cool et accessible. Dans la salle de bain, dans la cuisine au travail ou en vacances, les alternatives responsables à nos habitudes du quotidien sont à découvrir sur cette plateforme https://greenkit.fr/